Information fiscale

Vous désirez modifier un contrat de façon rétroactive ? Assurez-vous que les modifications soient opposables à Revenu Québec !

Lors du symposium sur les taxes à la consommation de mai 2024 de l’APFF, les représentants de Revenu Québec ont précisé leur position relativement à la rectification de contrat.

Un contrat écrit qui ne représente pas l’intention initiale des parties peut être modifié de manière rétroactive au moyen d’un jugement déclaratoire.

Pour obtenir un tel jugement, une demande en rectification doit :

  • Être déposée par les parties au contrat à la Cour supérieure du Québec;
  • Mettre en cause Revenu Québec.

En l’absence d’un jugement déclaratoire, les modifications contractuelles que les parties souhaitent appliquer de manière rétroactive ne sont pas opposables à Revenu Québec.

Les modifications proposées doivent servir à refléter l’intention initiale des parties et ne doivent pas servir à faire une planification fiscale rétroactive afin d’éviter des conséquences fiscales non planifiées

 Commentaires

Si la procédure indiquée ci-dessus n’a pas été suivie, Revenu Québec pourrait considérer que les modifications n’ont pas eu lieu si les modifications apportées par les parties sont désavantageuses pour ce dernier.

Nouvelles & actualités

À lire également

Avec l’été vient l’arrivée des camps de jours. Avez-vous considéré l’impact de ces derniers sur vos CTI/RTI ?

Vous louez votre condo en vertu de baux à long terme, mais vous êtes tentés de le louer à court terme. Avez-vous pensé aux impacts en TPS/TVQ ?

N’attendez plus pour demander votre remboursement bonifié de TPS/TVH pour logements construits spécialement pour la location

Vous n’êtes pas d’accord avec le résultat d’une cotisation des autorités fiscales ? Assurez-vous de bien connaître le processus d’opposition et d’appel

Vous désirez modifier un contrat de façon rétroactive ? Assurez-vous que les modifications soient opposables à Revenu Québec !